La Saint Valentin.

Bien que la majorité des gens considère la Saint-Valentin comme une énième fête commerciale, nous sommes néanmoins nombreux à la célébrer à grand renfort de fleurs, de chocolats, d’invitations au restaurant et de déclarations d’amour. Mais connaissez-vous son origine ?

 

Au départ, sa célébration était bien moins romantique qu’aujourd’hui. Il s’agissait de sacrifier un bouc dans une grotte pour affirmer sa virilité. Heureusement, ces derniers temps, le sacrifice de bouc a nettement diminué.

Cette tradition serait d’origine romaine et la grotte serait, selon l’histoire, celle ou Romulus et Remus furent allaités par une louve. Si vous ne savez pas de quoi il s’agit, c’est que vous n’écoutiez pas en cours d’histoire… Car même moi, je le sais !

 

Une fois recouverts du sang de la pauvre bête, les jeunes garçons couraient dans les rues, un fouet à la main et poursuivaient les jeunes filles pour les rendre fécondes. Enfin, c’est une des versions de l’origine de la saint Valentin.

Une autre version supposée de son origine n’est guère plus glamour !

Elle raconte l’histoire du prêtre Valentinus. Celui-ci mariait en cachette les amoureux, car l’empereur romain Claudius avait interdit le mariage pour que les hommes n’aient pas d’attaches et puissent partir à la guerre.

Valentinus fut donc embastillé puis décapiter, un certain 14 février.

Valentinus, valentin, saint Valentin, vous voyez l’idée ?

La saint Valentin remonterait donc au moyen-âge. Le fait de s’offrir des petits cadeaux et des mots doux est plus récent, depuis 1800 plus ou moins. On appelle ces petits billets d’amour des « valentines ».

 

Voilà, vous pourrez briller devant votre amoureux ou votre amoureuse quand vous lui remettrez sa valentine dans son enveloppe parfumée à la rose et un paquet de chocobons. Quoique je ne sois pas certain que les histoires du bouc et celle du fouet ne lui donnent envie d’aller au resto… Mais bon !