Je voyage en camping-car en Andalousie… Infos et conseils

 

Je voyage en camping-car en Andalousie… Infos et conseils

Comme dans la majorité de l’Europe et évidemment en Espagne, il est aujourd’hui facilement possible d’y voyager en camping-car. Encore plus dans le sud du pays où de nombreux sites est espaces sont aménagés et dédiés aux voyageurs qui ont choisi de passer leurs vacances dans un véhicule qui sert aussi d’hébergement.

L’Andalousie est une destination idéale, outre le climat ensoleillé 300 jours par an, les plages de sable fin, la mer, la gastronomie délicieuse et les visites culturelles, elle offre tous les atouts à ce type de vacances : l’état des routes est plutôt bon, le carburant moins cher, les assurances peu coûteuses, les aires de repos aménagées nombreuses et les touristes toujours bienvenus…

Il suffit juste de se préparer correctement !

Tout d’abord la bonne période : de mars à novembre, il faut privilégier les saisons sèches du printemps, de l’été et de l’automne. En juillet et août, il faut éviter les endroits trop fréquentés par le tourisme de masse (et les nombreux espagnols en congé au mois d’août) au risque de ne pas trouver de stationnement libre et mieux vaut se diriger vers l’intérieur des terres où il y fait plus frais et plus agréable.

Puis, les règles élémentaires pour visiter l’Andalousie en camping-car

Le port de la ceinture est obligatoire pour tous les occupants de la voiture, conducteur et passagers. Les enfants de moins de 1,35 m se trouvent uniquement à l’arrière (dans un siège adapté et homologué). Les animaux domestiques sont attachés soit à l’aide d’un harnais spécial ou placés dans une cage de transport fixée également. Il est strictement interdit aux occupants (personnes ou animaux) de se déplacer librement à l’intérieur du camping-car pendant la conduite.

Le code de la route en Espagne est pratiquement identique à celui des autres pays limitrophes, notamment les règles qui définissent les priorités : la priorité de droite est d’application (sauf dans un rond-point) et en ligne droite sur la route, il faut effectuer un dépassement par la gauche.

Les camping-cars (< 3 500 kg) ou véhicules de classe 1 (M1) sont soumis à des vitesses maximales spécifiques et dans tous les cas, ne peut jamais dépasser plus de 100 km/h.
Les autres limitations de vitesse sont pour les camping-cars de < 3 500 kg : En agglomération : 50 km/h – Hors agglomération : 80 km/h – Nationales avec bande d’arrêt d’urgence : 90 km/h – Autoroutes et autovías : 100 km/h Et pour les camping-cars de > 3 500 kg : En agglomération : 50 km/h – Hors agglomération : 80 km/h – Nationales avec bande d’arrêt d’urgence : 80 km/h – Autoroutes et autovías : 90 km/h

Les routes espagnoles sont normalement gratuites (autovía – A). Seul un péage peut être exigé sur certaines autoroutes payantes (autopista – AP) comme :
AP-4 – Autoroute du sud Séville-Jeres de la Frontera-Cadix
AP-7 – Autoroute de la Méditerranée Vera-Fuengirola-Guadiaro
AP-41 – Autoroute de Madrid à Cordoue
AP-46 – Autoroute de Malaga, Alto de las Pedrizas-Malaga
Pour payer le péage d’autoroute, il faut passer le portique, prendre un ticket et payer à la gare de péage de sortie le montant égal à la distance parcourue (comme en France). Les camping-cars doivent payer le tarif en classe Pesados 1.

Le long des routes, les stations-service proposent souvent des services à destination des camping-cars comme la vidange des toilettes, le remplissage du réservoir d’eau ou même une assistance technique en cas de besoin. Les camping-cars utilisent soit du diesel (gasóleo) ou de l’essence (gasolina) et parfois du GPL, plus difficile à trouver.

Il faut prévoir dans le véhicule : un triangle de pré-signalisation, un set d’ampoules de rechange, une veste réfléchissante (pour chaque occupant) et une paire de lunettes de vue de rechange au cas où. Le transport d’un vélo ou autre objet encombrant sur la façade du véhicule doit être muni d’un panneau d’avertissement. Une ou plusieurs bouteilles de gaz ne seront pas superflues si le camping dure plusieurs jours.
Attention, l’alcoolémie maximale autorisée en Andalousie est de 0,5 g/l.

Enfin, je choisis mon lieu de stationnement et de nuitée

Il est malheureusement impossible de s’arrêter n’importe où pour y camper. Le camping sauvage est interdit et passible d’amendes et de poursuites. Il faut anticiper et établir une liste des aires aménagées dans la région visitée, pour l’accueil des camping-cars.
Le choix est vaste (voir plus bas), outre les parkings classiques et les aires communales, il y aussi de nombreux parcs, campings, domaines viticoles, fermes etc…

Consulter les sites suivants pour la liste des aires d’accueil de camping-cars

https://www.camping-car.com/aires

https://www.campercontact.com/fr/espagne/andalousie

https://www.routard.com/forum_message/4661532/aire_camping_car_en_andalousie.htm